Les pires erreurs des investisseurs immobiliers débutants
Investir

9 erreurs d’investisseurs immobiliers débutants – témoignages de blogueurs

Si tu débutes en immobilier, attends-toi à faire des erreurs d’investisseur débutant. Mais pour t’éviter les plus grosses, j’ai compilé les pires erreurs commises à leurs débuts par 9 blogueurs spécialistes de l’immobilier et de la rénovation. 8 collègues ont accepté de se livrer, et j’ai fait de même dans cet article. Installe-toi confortablement, lis attentivement leurs articles et prends des notes. Ces témoignages valent littéralement de l’or !

Pas le temps de tout lire ? Je te propose de télécharger gratuitement un livre numérique qui rassemble tous ces articles. Tu pourras les parcourir tranquillement, quand tu le souhaites ! Tu y trouveras une mine d'informations sur les erreurs à éviter quand tu te lances dans l'investissement immobilier.

Pour le recevoir, merci de m'indiquer ci-dessous ton prénom et l'adresse email à laquelle tu souhaites que je te l'envoies.

9 erreurs d'investisseurs immobiliers débutants - témoignages de blogueurs

Je hais les spams : ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue.

Se lancer sans connaître son profil d’investisseur immobilier

La pire erreur de Morgan du blog Synerfi a été de se lancer tête baissée dans les achats immobiliers avant même de connaître son profil investisseur. S’il l’avait connu, il aurait acheté des biens probablement différents. Avant d’investir en immobilier, tu dois définir tes objectifs, et connaître ton niveau d’appétence au risque. À défaut, sans en avoir conscience, tu risques comme Morgan de te lancer dans une fièvre acheteuse qui pourrait bien te faire passer à côté de ce qui est vraiment important pour toi.  Si tu veux connaître ton profil investisseur, consulte son article “ma pire erreur en immobilier“. Il te propose de  le définir en répondant à quelques questions.

Sous-évaluer la fiscalité des revenus fonciers

Claire du blog Investir au féminin partage sa mauvaise expérience de la fiscalité foncière. Lorsqu’elle a réalisé son premier investissement il y a une vingtaine d’années, son objectif était avant tout de se créer du patrimoine, de le rembourser le plus vite possible, et de s’occuper le moins possible de son bien. N’ayant pas de connaissances particulières de la fiscalité à cette époque, elle a choisi de louer son appartement nu, ce qui s’est rapidement fait sentir sur sa feuille d’imposition. Dans l’article « Fiscalité immobilière, ma pire erreur », elle t’explique le fonctionnement de la fiscalité qui s’applique à la location nue et comment elle a pu réparer son erreur initiale.

Négliger l’importance de se former et de bien s’entourer

Benoît du blog Moi Indépendant t’alerte sur les 5 erreurs courantes des investisseurs débutants. Tu peux être freiné par tes croyances ou par tes proches qui te déconseillent d’investir parce qu’ils projettent sur toi leurs propres peurs. Au contraire, porté par les  grands discours des gourous du web qui te persuadent qu’investir est très facile, tu peux te mettre en danger financier si tu prends des décisions mal mesurées. Pour en savoir plus, je t’invite à lire l’article « les 5 plus grosses erreurs de l’investisseur immobilier débutant ». 

Ne pas oser poser des questions avant d’acheter

Stéphane, du blog Immostart,  a cumulé une liste impressionnante de bourdes lors de son tout premier investissement. Et de son propre aveu, il les aurait facilement évitées s’il avait osé poser plus de questions lors de la visite et s’il avait remis en cause les informations données par le vendeur. La peur des vacances locatives l’a également mené à des choix peu judicieux concernant la qualité du bien et de ses locataires. Dans son article «  mes pires erreurs en immobilier », Stéphane te donne en complément un éclairage sur les erreurs à ne pas faire si tu envisages d’acheter un immeuble.

Vouloir être trop gourmand

Lors de leurs recherches d’un immeuble à acheter, Cyril du blog Vivre de l’Immobilier.fr et son associé ont vu s’envoler une affaire très rentable parce qu’ils ont voulu trop négocier. Et l’affaire leur est passée sous le nez. Pour ne pas reproduire cette erreur, je te conseille de lire son article « ma pire erreur en immobilier ». 

Vouloir investir seul de son côté

Quand elle a décidé d’investir dans l’immobilier, Claire du blog recouvrement-facile.com a commencé les recherches toute seule. C’est en rencontrant des investisseurs expérimentés qu’elle s’est rendue compte qu’ensemble, on va plus loin. Non seulement, elle a reçu des conseils avisés, mais elle a également appris que parfois, il vaut mieux déléguer sa recherche à quelqu’un dont c’est le métier. En bonus, dans son article « ma pire erreur en immobilier », elle te donne un conseil pour éviter les impayés. Je n’ai pas précisé ? Claire est une ancienne clerc d’huissier ! 😉

Réfléchir l’aménagement intérieur en se posant les mauvaises questions

Maïlys du blog Optimise mon espace est architecte d’intérieur. Dans son article « mes pires erreurs d’architecte d’intérieur », elle te livre les erreurs qu’elle ne refera plus en termes d’aménagement intérieur. Notamment, comment elle a initialement pensé sa résidence principale pour 3, sans anticiper qu’ils pourraient rapidement devenir 4, simplement parce qu’elle s’est posé les mauvaises questions lors de l’étude du projet. Ou encore comment elle a laissé filer une occasion en or d’investir dans son premier bien locatif.

Mal déléguer les travaux

Lors de son premier investissement locatif, les difficultés d’Émeric du blog mission-investisseur-immeuble.com ont commencé avec les travaux. Par inexpérience, il n’a pas osé s’imposer face à des artisans qui décidaient à leur guise de l’agenda des travaux. Son perfectionnisme lui a fait perdre un temps précieux pendant lequel il ne percevait pas ses loyers. Et par excès de confiance, il a omis de vérifier le montant des charges communiqué par les vendeurs. Ces erreurs lui ont coûté quelques points de rentabilité la première année. Pour ne pas reproduire les mêmes erreurs, je t’invite à lire son article « ma pire erreur en immobilier ». 

Investir en Pinel avant de se former : ma pire erreur en immobilier

Mon premier investissement locatif aurait pu être le pire. J’ai investi en Pinel en me laissant aveugler par le discours commercial d’un conseiller en gestion de patrimoine. Je précise que je n’avais à l’époque aucune connaissance en matière d’investissement immobilier. C’est en me formant que j’ai réalisé mon erreur. Grâce à un énorme retard de livraison du studio que j’avais acheté sur plan, ce qui ne permettait plus de bénéficier du dispositif de défiscalisation Pinel, j’ai pu faire annuler la vente. Et j’ai sauté sur l’occasion pour ne pas voir diminuer ma capacité d’endettement. Pour en savoir plus, je t’invite à lire l’article « investir en Pinel, ma pire erreur en immobilier ».

En complément, je t’offre mon livre «Le guide ultime de la rénovation rentable : les outils indispensables pour augmenter ses revenus locatifs grâce aux travaux». Tu y apprendras à évaluer la rentabilité et le potentiel de rénovation d’un bien avec travaux. Pour le recevoir, il te suffit de t’abonner à la newsletter et de renseigner ton prénom et ton adresse mail ci-dessous.

Je hais les spams : ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. 

J’espère que l’ensemble de ces témoignages te permettra d’éviter de reproduire nos erreurs. La plupart ne sont pas graves, mais elles peuvent coûter cher si aucune bonne fée ne s’est penchée sur ton berceau ! Prends le temps de les lire, enregistre les informations, et forme-toi sur les sujets que tu ne maîtrises pas pour pouvoir investir en toute sérénité.

J’espère que cet article t’a plu. Ce blog est tout neuf, j’ai donc besoin de ton aide pour me faire connaître. Je t’invite à cliquer en dessous de cet article sur le bouton « partager » du réseau social de ton choix. L’un de tes amis se pose peut-être actuellement des questions auxquelles je peux répondre. Merci à toi !

A+

Violaine

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reçois gratuitement 

LE GUIDE ULTIME de la rénovation rentable, sans stress